PROGRAMMATION 2016

 

Dimanche 24 avril à 16 h 00 :
Récital d'harmoniums au temple protestant par Olivier SCHMITT.

Organisé par les Amis du temple protestant de Lunéville.

Entrée libre.

Samedi 7 mai à 20 h 30 : Récital d'orgue par Johann VEXO
dans le cadre de la journée de l'orgue.

Entrée : 8 €

Dimanche 22 mai à 15 h 30 : Récital d'orgue par Jean Jacques TOURNEBISE-CERUTI
au profit de l'Association "BIPOLAIRE ? Si Tu Savais..."

Entrée libre.

Samedi 18 juin à 20 h 30 : Récital d'orgue par Fabre GUIN.

Entrée : 8 €

Samedi 24 septembre à 20 h 30 : Récital d'orgue par Thomas OSPITAL.

Entrée : 8 €

 

 

Dimanche 24 avril à 16 h 00 au temple protestant : Récital d'harmoniums par Olivier SCHMITT.

Titulaire de l’orgue Dalstein-Hærpfer monument historique de l’église Saint-Martin de Hayange.

Olivier Schmitt

Olivier SCHMITT Sa solide formation universitaire, l’ayant conduit à un doctorat d’histoire de la musique et musicologie (Paris IV-Sorbonne), n’a pas empêché ce jeune musicien lorrain de mener avec un égal succès ses études d’organiste. Après le Conservatoire de Thionville (classe de R. GARREAU de LABARRE), Olivier SCHMITT intégra le CNR de Metz où il obtint trois premiers prix dans la classe d’orgue de Norbert PÉTRY et deux autres dans la classe de composition de François NARBONI.
Outre plusieurs compositions et articles musicologiques, on doit à Olivier SCHMITT l’énorme travail que représente le catalogage et la numérisation du fonds musical Théodore GOUVY, commandé par le Conseil Général de la Moselle.
Directeur adjoint du Centre Diocésain de Formation des Organistes, Olivier SCHMITT est titulaire de l’orgue Dalstein-Hærpfer Opus 100 monument historique de l’église Saint-Martin de Hayange. À côté de l’orgue il se passionne pour l’harmonium et en particulier l'harmonium d'art et son répertoire de concert.

 

Au programme :

  • Harmonium de tribune :
    • César FRANCK (1822-1890) : 7 Pièces en ut majeur et en ut mineur
      (de l'Organiste)
    • Léon BOËLMANN (1862-1897) : Élévation en mi bémol majeur
      (des Heures Mystiques)
    • Louis-James-Alfred LEFÉBURE-WÉLY (1817-1869) : Boléro de Concert
      (des Meditaciones religiosas)
  • Harmonium d'art Victor MUSTEL :
    • Alexandre GUILMANT (1837-1911) : (des Pièces pour Harmonium d'art)
      • Scherzo op. 31
      • Aspiration religieuse op. 30
    • Sigfried KARG-ELERT (1877-1933) : Sonatine en mi mineur op. 14 n° 2
      • Preludio malincholico
      • Minuetto
      • Alla Ritornello
    • Olivier SCHMITT (*1980) : Suite "Pour l'Harmonium"
      • Prélude
      • Sarabande
      • Toccata

^

 

Samedi 7 mai à 20 h 30 : Récital d'orgue par Johann VEXO.

Titulaire de l’orgue de chœur de l’église Notre Dame de Paris et titulaire de l’orgue de la cathédrale de Nancy.

Johann Vexo

Né en 1978 à Nancy, Johann Vexo a travaillé avec Christophe Mantoux au Conservatoire de Strasbourg où il a obtenu le premier prix d’orgue. Il a poursuivi ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris auprès de Michel Bouvard et Olivier Latry pour l’orgue, ainsi que Thierry Escaich et Philippe Lefebvre pour l’improvisation. Il a obtenu plusieurs récompenses dont le premier prix d’orgue, le premier prix de basse continue et les prix d’harmonie et de contrepoint.
Nommé à 25 ans organiste de chœur de Notre-Dame de Paris, Johann  Vexo est également titulaire du grand orgue Cavaillé-Coll de la cathédrale de Nancy, professeur d’orgue au Conservatoire d’Angers ainsi qu’aux Académies Internationales d’été du Grand Nancy.
Invité de nombreux festivals internationaux, Johann Vexo donne des concerts en Europe, aux Etats-Unis, au Canada et en Russie. En soliste ou avec orchestre, il s’est notamment produit à Dallas, New-York, Québec, Moscou, Anvers, Düsseldorf, Porto et Vienne, dans des lieux tels que le Wanamaker Grand Court de Philadelphie, la basilique National Shrine de Washington, la philharmonie de Iekaterinburg, le Dom de Riga et la basilique Notre-Dame de Montréal.
Parallèlement, Johann Vexo a été invité à enseigner l’orgue dans le cadre de master-classes à Rice University (Houston), au Curtis Institute of Music (Philadelphie), à Westminster Choir College (Princeton) ou encore à l’université d’Aveiro (Portugal). Il a réalisé plusieurs enregistrements sur des instruments historiques français, dont un sous le label JAV recordings aux grandes orgues de Notre-Dame de Paris.
Johann Vexo est représenté en exclusivité par Phillip Truckenbrod Concert Artists, LLC pour les Etats-Unis et le Canada.

 

Au programme :

  • Nicolas DE GRIGNY (1672-1703)
    • Veni Creator
      • Veni Creator en taille à 5
      • Fugue à 5
      • Duo
      • Récit de Cromorne
      • Dialogue sur les grands jeux
  • Olivier MESSIAEN (1908-1992)
    • Communion (Les oiseaux et les sources)
      extrait de La Messe de la Pentecôte
  • Johann-Sebastian BACH (1685-1750)
    • Fantasia super Komm, Heiliger Geist
      in Organo pleno Canto fermo in Pedale BWV 651
    • Komm, Heiliger Geist
      alio modo à 2 Clav. et Pedale BWV 652
    • Komm, Gott Schöpfer, Heiliger Geist
      in Organo pleno con Pedale obligato BWV 667
  • Gabriel FAURÉ (1845-1924)
    • Prélude et Sicilienne
      extrait de Pelléas et Mélisande (Transcription : Louis Robilliard)
  • Maurice DURUFLÉ (1902-1986)
    • Choral varié sur Veni Creator

^

Dimanche 22 mai à 15 h 30 : Récital d'orgue par Jean Jacques TOURNEBISE-CERUTI.

Titulaire de l'orgue de la cathédrale de Forcalquier.

Jean-Jacques Tournebise

Jean Jacques Tournebise-Ceruti est Agrégé de musique et titulaire des orgues de la cathédrale de Forcalquier (Alpes de haute Provence) depuis 1980.
Après des études aux conservatoires de Nice chez René Saorgin, puis d’Aix en Provence avec Jean Costa, il reçoit les conseils de Pierre Cochereau pour l’improvisation et se perfectionne auprès de Jean Pierre Lecaudey avec qui il obtient en 1998 un DEM dans le cadre de l’école départementale de musique des Alpes de Haute Provence.
Reconnu par ses pairs, il est souvent invité à se produire en soliste ou avec des chœurs, des cuivres et des voix en France et parfois à l’étranger (Allemagne – Roumanie – Italie). Intéressé par les rapports entre les musiques religieuses savantes et populaires, il participe avec le groupe de polyphonies corses « A Vuciata » à une réflexion autour d’une pratique musicale coutumière non écrite multiséculaire et à la construction d’un répertoire alliant les polyphonies et l’orgue.
Parallèlement à cela, il met en valeur le grand orgue Moitessier/Sals de la cathédrale de Forcalquier en organisant tous les étés au mois d’août un festival d’orgue et en proposant des auditions tout au long de l’année sur cet instrument remarquable.

 

Si l’orgue a pour vocation principale de porter la méditation spirituelle et la gloire de Dieu, il n’en demeure pas moins un formidable réservoir de sonorités diverses menant vers d’autres expressions plus amusantes souvent en rapport avec les modes esthétiques de son temps. Le contexte associatif et thématique lié à ce concert et la théâtralité de l’écrin unique en son genre qui habille les tuyaux de l’orgue m’ont amené à proposer le programme qui suit.
Jean Jacques Tournebise - Ceruti

Au programme :

  • Quand l’orgue exprime la gloire de Dieu et la majesté du Roi

    • François COUPERIN (1668 – 1733)
      • Messe des paroisses - Offertoire sur les grands jeux
      • Messe des couvents - Tierce en taille
    • William BOYCE (1711 – 1779)
      • Voluntary N°1 en ré majeur
  • Mélodie accompagnée et style concertant

    • Pietro MORANDI (1739 – 1815)
      • Sonate en la majeur - Andante affettuoso
      • Sonate en do majeur - Allegro con brio
  • Une musique ludique pour un automate

    • Ludwig van BEETHOVEN (1770 – 1827)
      • Suite pour orgue mécanique - Adagio – Scherzo – Allegro
  • Quand l’art spirituel adopte les tendances esthétiques de son temps

    • Padre Davide da BERGAMO (1791 – 1863)
      • All ‘Elevazione
  • Quand l’orgue se fait descriptif

    • Jean Jacques TOURNEBISE – CERUTI (1954 …)
      • 4 variations sur « Cucciarella » (Hommage à Jean Costa)
  • Caricature ou volonté de plaire à son public ?

    • Giovanni QUILICI (1824 – 1896)
      • Pièces choisies :
        Moderato – Andante – Polketina per dopo la messa –
        Suonata marziale in tempo di marcia

^

Samedi 18 juin à 20 h 30 : Récital d'orgue par Fabre GUIN.

Fabre Guin, organiste de la chapelle Saint Vincent de Paul à Paris.

Fabre Guin

Fabre Guin débute ses études au Conservatoire National de Région de Nancy où il travaille le violon, la musique de chambre, et où son premier professeur d’orgue est Jean-Philippe Fetzer. Il obtient ensuite son Diplôme d’Études Musicales dans la classe d’Éric Lebrun au Conservatoire de St Maur des Fossés, puis se perfectionne en cycle concertiste auprès de Christophe Mantoux au Conservatoire de Paris.
Admis à 19 ans au Conservatoire national Supérieur de Musique de Paris, il obtient six premiers prix à l’unanimité en harmonie, contrepoint (premier nommé), fugue et forme, analyse (premier nommé), orchestration et esthétique musicale. Il a ainsi pu bénéficier de l’enseignement de Thierry Escaich, Pierre Pincemaille, Michaël Levinas, Christian Accaoui, Anthony Girard, Isabelle Duha… Il mène parallèlement des études générales qui le conduisent à intégrer Sciences-Po Paris (promotion d’entrée 2006).
Titulaire du Certificat d’Aptitude à l’enseignement depuis juin 2014, il enseigne l’harmonie et le contrepoint au Conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve.
Il est l’auteur de travaux de recherche sur les techniques de composition ravéliennes, et sur le rapport au « fait musical » dans l’œuvre cinématographique d’Alain Robbe-Grillet. Organiste de l’ensemble « L’Orgue & L’oiseau », il cultive la pratique de l’accompagnement dans un répertoire sans limites, fait de créations et d’œuvres originales traversant les siècles, les pays et les cultures. Il travaille, par ailleurs, en étroite collaboration avec des chanteurs, chanteuses, et ensemble vocaux, pour lesquels il compose et réalise régulièrement des arrangements et des transcriptions.
Fabre Guin est organiste de la chapelle Saint Vincent de Paul à Paris (Cavaillé-Coll, 1864) et, occasionnellement, de la Basilique Saint Epvre de Nancy (Merklin-Schütz, 1867).

 

Au programme :

  • Jan Pieterszoon SWEELINCK (1562-1621)
    • Variations sur « Mein junges Leben hat ein’End »
  • Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791)
    • Fantaisie en ré mineur Kv.397
  • Max RERGER (1873-1916)
    • Praeludium Op. 59 n°1
    • Romanze Op. 80 n°8
    • Toccata Op. 59 n°5
  • ***
  • Jean-Henry D’ANGLEBERT (1629-1691)
    • 5 fugues sur un thème tiré du plain-chant
  • Jean GUILLOU (né en 1930) extraits des « Jeux d’Orgue » :
    • Hautbois d’Amour
    • Anches Vocatives
    • Au Miroir des Flûtes
    • Tutti Ostinati
  • ***
  • Pablo Bruna (1611-1679)
    • Tiento sobre la letania de la Virgen, 2e tono
  • Manuel de Falla (1876-1946)
    • 1e Danse de « La vie brève »

^

Samedi 24 septembre à 20 h 30 : Récital d'orgue par Thomas OSPITAL.

Titulaire de l’orgue de l’église Saint Eustache à Paris.

Thomas Ospital

Né en 1990 au Pays Basque (France), Thomas Ospital débute ses études musicales au Conservatoire de Bayonne et obtient, en 2008, un Premier prix d’orgue dans la classe d’Esteban Landart.
Il poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il travaille auprès de personnalités musicales comme Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre, Laszlo Fassang, Isabelle Duha, Pierre Pincemaille et Jean-François Zygel. Il y obtient cinq premiers prix en orgue, improvisation, harmonie, contrepoint et fugue.
Il remporte de nombreux prix dans différents concours internationaux comme celui de Saragosse (Premier prix) en 2009, Chartres (prix Duruflé et prix du public) en 2012, Toulouse (Deuxième prix) en 2013. En mai 2014, il reçoit le Grand Prix Jean-Louis Florentz et le prix du public au Concours d'Angers sous l’égide de l’Académie des Beaux-Arts. En novembre de la même année, il obtient le Deuxième prix, le prix du public et le Prix Jean-Louis Florentz au Concours International de Chartres.
En 2012, il est pendant six mois « young artist in residence » à la Cathédrale Saint Louis King of France de La Nouvelle Orléans aux Etats-Unis.
En 2015, il est artiste en résidence au festival de musique sacrée de Rocamadour.
En mars 2015, il est nommé sur concours titulaire du grand-orgue de l'église Saint-Eustache à Paris.
En 2016, La Maison de la Radio à Paris lui propose de devenir le premier organiste en résidence du nouvel instrument construit par la manufacture Grenzing.
L’improvisation tient une place importante dans sa pratique musicale ; soucieux de faire perdurer cet art sous toutes ses formes, il pratique notamment l’accompagnement de films muets.
Son activité de concertiste l’amène à se produire tant en France qu’à l’étranger, aussi bien en soliste, en musique de chambre ou avec orchestre symphonique.

 

Au programme :

  • Jean-Adam GUILAIN (1680-1780) :
    • Suite du quatrième ton
      • Plein jeu
      • Cromorne en taille
      • Duo
      • Basse de cromorne
      • Trio
      • Dialogue sur les grands jeux
  • Jean-Sébastien BACH (1685-1750) :
    • Première sonate en trio BWV 525
      • Allegro moderato
      • Adagio
      • Allegro
  • Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791) :
    • Fantaisie KW 594
  • Franz LISZT (1811-1886) :
    • Prélude et Fugue sur BACH
  • Thomas OSPITAL (1990) :
    • Improvisation

^